UN PÉTARD BIEN SERRÉ - du 13 FÉVRIER 2015 (J+2249 après le vote négatif fondateur)

   Je réalise que je viens de commettre une erreur dans mon titre. À l’origine de ce lapsus calami, les titres imagés de notre feuille locale qui nous conduisent allègrement d’un « pétard mouillé » (Bien public du 11 courant) à une « ceinture à serrer » (Bien public du 12 courant).

    De ce lapsus calami, les méchantes langues vont déduire que je puise mon inspiration à des sources illicites. Elles auront tort, tout simplement. Les pétards sont mouillés et les dieux de la tribune sans doute fatigués, il va falloir se serrer la ceinture, comme au pays des Dieux de l’Olympe et pourtant, il nous reste le Charmoy, le trip qui dure, la saga inusable à grand pouvoir couvrant pour meubler le panneau d’affichage. Il fallait au Charmoy un Homère, et cet Homère c’est Chantecler ! Que nous manque-t-il au juste ? Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes possible !

     Et le suspense continue… Tenez, hier au soir, le nouveau dépôt de permis n’était pas encore au rendez-vous, nonobstant les assurances écrites du compte-rendu sommaire du conseil du 10 fraîchement placardé.

     N’empêche que l’espoir fait vivre et que, si son pétard était mouillé et qu’il ne mouillera pas sa chemise dans la course pour les départementales, notre premier magistrat rêve encore du « salut par le Charmoy ». Ne déclarait-il pas encore le 22 octobre dernier  à FR3 : « une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. » À voir !

      Pour l’heure, force nous est de reconnaître qu’une start-up au moins aura su profiter de l’opportunité charmoysienne pour développer son activité. Claudi, qui a beaucoup d’imagination a souhaité lui donner pignon sur rue. « À la Ville de LURE » voilà au moins une boutique qui tourne et qui n’est pas près de mettre la clé sous le paillasson.

A la Ville de Lure

A la Ville de Lure

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 13 Février 2015 (J+2249 après le vote négatif fondateur)

Retour à l'accueil