CHARMOY-CITY : DEUX ÉLU(E)S ET UN « OBJECTIF » (2) - du 27 avril 2019 (J+3783 après le vote négatif fondateur)

    En prélude et en clin d’œil au grand jour du « dévoilement », voici le second et dernier épisode tant attendu de notre courte série CHARMOY-CITY : DEUX ÉLU(E)S ET UN « OBJECTIF ».

     Afin d’éviter les redites, nous renverrons nos lecteurs qui prendraient le train en marche au premier épisode de la série.

CHARMOY-CITY : DEUX ÉLU(E)S ET UN « OBJECTIF » (1) - du 24  avril 2019

    Nous en étions restés au début de l’été 2018.  

      La décision du maire N° 32 -2018 du 14 mai 2018 portée au procès-verbal du Conseil municipal du 5 juillet 2018  avait alors révélé par le menu tous les détails concernant l’ouvrage qui « sera dévoilé samedi 27 avril 2019 à la bibliothèque municipale d’Auxonne »

      Il y manquait cependant un détail de taille : la plume !

     Au cœur de l’été 2018, le lecteur impatient était donc fondé à s’en remettre à une information déjà ancienne donnée par notre premier édile dans un article du Bien Public du 24 juillet 2017 intitulé « CÔTE-D’OR CULTURE    Auxonne dans l’objectif de David Cesbron » et selon laquelle : « Les textes seront écrits par des bénévoles et l’on verra une ville qui nous échappe au quotidien. »

     Le caractère « bénévole » des auteurs justifiait d’ailleurs parfaitement leur absence dans le devis !

 

    L’été passa…. « Enfin Malherbe vint » !

   Le 1er octobre dernier Le Bien Public publiait un article  intitulé : « AUXONNE CULTURE La ville se dévoile dans un livre ».

      Cet article annonçait un ouvrage « clin d’œil à Proust » « qui devrait sortir au mois de novembre »

      C’était l’ouvrage prévu par la décision du maire N° 32 -2018 du 14 mai 2018. À un détail près cependant…

    Entre temps, il avait changé de titre et s’intitulerait dorénavant Du côté d’Auxonne, comme l’indiquait l’article.

    Exit Portraits d’Auxonne…. Du côté d’Auxonne, c’est vraiment plus excitant !

     Information majeure de l’article, la plume était enfin dévoilée, qui écrirait ce livre dans lequel notre « ville se dévoile ».

     Exit du coup les « bénévoles » de Monsieur le Maire, on avait dégotté un vrai auteur dans la « vieille ville espagnole ».

     Les mânes de Victor et de Proudhon s’en réjouissaient ! Entre ces deux rochers barbus on avait embarqué au passage le délicat Marcel et ses bronches fragiles à destination de la Capitale de l’Oignon !

     Une histoire qui, assurément, risquait de faire pleurer dans les chaumières…

     La parution de l’ouvrage prenant du retard au cours de l’automne, puis de l’hiver, et jusqu’au printemps commençant, nous nous sommes efforcé de porter remède à l’impatience de ses potentiels lecteurs en éditant un feuilleton proustien pur jus et de notre cru.

     Retrouvez ses épisodes réunis dans un album !

ALBUM « DE L’OIGNON DE CHARMOY-CITY  À LA MADELEINE DE COMBRAY »

     Nous attendons à présent, pour faire bonne mesure, la décision du maire qui en financera la parution ! Nous avons certes le handicap de na pas être Bisontin ! Mais n’est pas Bisontin qui veut mon bon monsieur !

 

Dernier avatar de l’histoire :

   Si l’on en croit le compte-rendu sommaire du dernier conseil municipal du 11 avril dernier, un changement relatif serait encore intervenu concernant Du côté d’Auxonne.

   C’est du moins ce que nous suggère le texte de la décision du maire N° 10-2019 du 13 mars 2019 qui attribue à présent  l’ouvrage à « Alain MENDEL »

    Coquille, évolution inattendue, mutation intentionnelle ou inopinée, ou enfin, clin d’œil à nos racines maraîchères ?

    Rappelons en effet et en bref que les célèbres lois de Mendel connues de tous les botanistes et généticiens furent établies par le célèbre moine et botaniste Gregor MENDEL (1822-1884) par l’étude du croisement de lignées de petits pois (Pisum sativum) lisses ou ridés.

https://www.youtube.com/watch?v=_LmzE8yvY5M

   

  À l’heure du dévoilement, voici à présent la dernière rumeur qui rend Charmoy-City murmurant….

  Il paraît que la rue la plus chère au cœur de notre maire et de son Adjointe à l’urbanisme serait totalement absente de l’ouvrage, tant dans le texte qu’en photo.

    Comment l’œuvre et le couronnement de deux mandats, nous avons cité la rue du Charmoy, a-t-elle pu ainsi être oubliée dans un ouvrage censé requinquer l’image de notre ville !?

    Le Bien Public 24 juillet 2017, commençait pourtant son article « CÔTE-D’OR CULTURE    Auxonne dans l’objectif de David Cesbron », par ces mots :

   « Le photographe bisontin passe la commune au révélateur, entre incontournables du patrimoine et aspects contemporains.»

    Pour Raoul Langlois, commanditaire de l’ouvrage, la rue du Charmoy et son hyper-aboutissement, « aspects contemporains » s’il en est du nouveau Charmoy-City ne serait-elle pas digne de prendre place dans la prestigieuse vitrine iconographique charmoysienne sur papier couché ?

    

    N’est-ce pas pourtant cette rue qui anime et irrigue toutes les autres en y apportant le flot des chalands ?

    Du moins selon le fameux précepte de notre bon maire :

     « Notre pari est de dire : si nous avons une grande surface, cela va attirer du monde, si les gens viennent à la grande surface, ils peuvent en profiter pour faire d’autres courses, d’autres achats sur la ville. C’est effectivement le point de désaccord avec l’Union commerciale qui, elle, pense plutôt qu’il y aura évasion. » ( Verbatim 22 octobre 2014)

fameux clients qui devaient profiter de leur venue au Leclerc pour se rendre dans les commerces du centre ville selon notre Maire Raoul LangloisCHARMOY-CITY : QUAND L’HYPERMARCHÉ « REVITALISE » LE PETIT COMMERCE - du 22 octobre 2017

     L’Avenue Général de Gaulle, le Rond-point de l’Europe et la rue du Charmoy ont pourtant fait l’objet de toute la sollicitude de nos édiles. Cette sollicitude s’est concrétisée par des embellissements. Présents et à venir….

CHARMOY-CITY, ROND-POINT DE L’EUROPE DES LUMIÈRES  - du 3 décembre 2016

      Alors rien n’est perdu, l’oubli sera vite rattrapé, à l’ouvrage dont on attend le dévoilement, une petite brochure fera suite, pour sûr, opportunément, et ce, sans doute dès après la CDAC bis qui s’annonce et dont la date ne saurait être lointaine ….

 

CHARMOY-CITY : LE CLAIRON DU CHARMOY REMONTERA D’ABORD EN CDAC - du 15  avril 2019

       On pourra l’intituler Du côté du Charmoy. Arlette et Gaston, les vieux OUIOUIstes de juin 2010 y auront droit à leur portrait et à un charmant couplet !

     En attendant, pour illustrer l’oeuvrette, séquelle et appendice nécessaire du monument proustien, Claudi a déjà imaginé, comme Monsieur le maire dans l’article cité plus haut, une « scénographie lumineuse » au rond-point de l’Europe.

    Europe ! Europe, mes amis ! Ce nom, rendez-vous compte, qui vient de prendre récemment et fort opportunément un fabuleux relief local. Vive le tambour battant du  78ème ! Haut les cœurs !

CHARMOY-CITY À L’HEURE DES EUROPÉENNES - du 17  avril 2019

      Claudi dévoile pour vous son projet en exclusivité….

    En hommage aux fanas de la zone du Charmoy qui mènent de front concomitamment et conjointement depuis plus de dix ans la revitalisation du centre de notre bonne ville et les projets de développement d’une grande enseigne, ouvrez le ban !! Tambour battant !!!!

   

Charmoy-City, une photo pour illustrer du côté du Charmoy

Charmoy-City, une photo pour illustrer du côté du Charmoy

C.S. Rédacteur de Chantecler,

Auxonne, le 27 avril 2019 (J+3783 après le vote négatif fondateur)

Publié dans Culture

 

Retour à l'accueil